social

Nous avons tous entendu parler de jeunes entreprises qui ont connu une croissance rapide. Plusieurs des plus grandes marques et entreprises mondiales ont vu le jour au cours de ce dernier millénaire.
Une croissance rapide est possible et le growth hacking rassemble l’expérience, les outils et les processus utilisés par de nombreuses entreprises pour réaliser leur succès.

Qu’est-ce que le growth hacking ?

Si vous êtes une nouvelle, petite ou moyenne entreprise qui cherche à se développer, il est vraiment important de comprendre ce qu’est growth hacking et son fonctionnement.
Le growth hacking est une question de croissance, de croissance et de croissance supplémentaire ! La croissance est LA force motrice. Elle provient de l’obtention de nouveaux clients et du maintien des clients existants.

Nous examinerons en détail comment vous pouvez y parvenir et les techniques adoptées par le growth hacking pour vous permettre de devancer vos concurrents.
Vous vous posez peut-être des questions telles que :

  • La croissance ne se limite-t-elle pas aux marketing ?
  • Est ce un nouveau terme à la mode pour aider les entreprises de marketing numérique à créer du buzz ?
  • Qu’est-ce qui le différencie du marketing ?

Ce guide explique clairement pourquoi le growth hacking donne des résultats et comment.

Les étapes du growth hacking

Pour réussir à appliquer le concept de growth hacking il faut :

Définir votre objectif

Au début de tout projet de growth hacking définissez votre objectif.

Si vous n’avez pas d’objectif, vous ne saurez pas si vous l’avez atteint et vous ne pourrez donc pas mesurer les progrès accomplis.

L’objectif doit être mesurable et réalisable. Si l’objectif était : « développer mon entreprise », s’agit-il d’une cible réalisable ? à quel point voulez-vous l’agrandir ?

Découper l’objectif final en étapes secondaires plus simples permet d’atteindre l’objectif global. Vous pouvez mesurer les progrès en fonction de l’achèvement de chaque tâche et de l’impact sur la mesure de l’objectif global.

Préparez-vous à progresser

Pour suivre les progrès, le growth hacking a évidemment besoin qu’il y est une bonne infrastructure en place.

Vous aurez besoin que tous vos systèmes de vente et de marketing fonctionnent en harmonie :

  • Surveillez et analysez non seulement votre site, mais également ce que le public dit à propos de votre marque et de ses produits sur les réseaux sociaux,
  • Surveillez l’impact de vos actions sur ce sujet.

Les analyses peuvent vous amener à établir une approche spécifique : par exemple, le problème peut ne pas être le contenu, mais il peut s’agir de la façon dont il est consommé. Il existe de nombreux types d’analyses et de diagnostics.
Les analyses fournissent des informations puissantes pour affiner notre approche et nous rapprocher d’une solution plus efficace. C’est un processus en perpétuel remaniement, et ce qui fonctionne aujourd’hui peut ne pas fonctionner demain.

Prendre les bonnes initiatives

Prenez le temps de faire les choses correctement. Utilisez les ressources en place pour exécuter votre stratégie de growth hacking et faites-le correctement. Un contenu de qualité, exécuté correctement, vaut mieux qu’une copie mal réalisée, ce qui réduira l’estime de votre marque auprès de vos clients cibles.

Essayez plusieurs approches de growth hacking. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que votre seule grande idée fonctionne, ou à ce que chaque idée que vous présentez soit efficace, ce ne sera pas le cas. Habituez-vous à l’échec, c’est normal. La détermination est la clé. Le growth hacking peut être résumé comme suit : avancer de plusieurs pas avec de multiples approches, mais aussi tirer des leçons des échecs et des succès.

Affinez votre approche

Tirer des leçons des erreurs et des succès grâce à un suivi et à une analyse minutieuse, vous permettra d’affiner votre approche pour les futures stratégies de growth hacking de votre entreprise.

Par Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *