Moundir se bat contre la Covid-19, mais il est taclé par certains internautes, l’aventurier en ferait un peu trop

Depuis quelques semaines, Moundir est atteint par le coronavirus et il fait part de son combat sur son compte Instagram.

Source : capture Instagram @moundirofficiel

Moundir utilise son compte comme un carnet qu’il met à jour au fil des symptômes, des progrès et des douleurs. En effet, cela fait près d’un mois qu’il est touché par la Covid-19, mais les nombreux messages postés ne font pas l’unanimité. Au départ, les fans étaient heureux de découvrir les retours, mais certains n’ont pas hésité à le critiquer. En effet, certaines publications sont pointées du doigt puisque Moundir est accusé d’en faire un peu trop comme vous pouvez le découvrir dans les colonnes de Star Mag.

Moundir doit-il évoquer sa maladie ?

Il faut savoir que les messages ont commencé lorsque sa femme s’est retrouvée face à cette maladie puisque son mari était atteint. Il a été hospitalisé pendant près de deux semaines et il a fait quelques jours en réanimation. Aujourd’hui, l’aventurier de Koh Lanta est en convalescence et il tente de retrouver la forme. Il a donc décidé d’informer tout le monde, notamment les jeunes qui pensent parfois être à l’abri de ce virus.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Moundir (@moundirofficiel)

  • Toutefois, au fil des messages, si les commentaires sont positifs, d’autres sont négatifs et ils taclent Moundir.
  • L’ancien aventurier qui a brillé dans Koh Lanta est donc accusé d’en faire un peu trop par rapport à la maladie.
  • Vous pouvez alors constaté qu’un internaute précise qu’il en « fait beaucoup je trouve ! Même si tu traverses un sale moment, tu ne devrais pas en faire des caisses ».

Les retours sur sa maladie et sa convalescence ont tendance à diviser les fans. Il faut toutefois préciser que l’aventurier de TF1 se bat contre la Covid-19 depuis près de 30 jours et il aurait échappé à la mort. De plus, il a perdu près de 18 kilos, il tente alors d’avertir les personnes qui peuvent le suivre comme pour les prévenir que cette maladie ne touche pas seulement les personnes âgées.

Pour le jour 30, il a donc publié une story sur son compte Instagram et il précise que des milliers de personnes lui envoient des messages, il souhaite alors les remercier. Il ne semble pas rebondir à certains commentaires négatifs qui sont apparemment peu nombreux par rapport au soutien.
Moundir montre également que l’après-Covid peut être aussi très douloureux, voire complexe puisqu’il doit apprendre à marcher, à respirer et à lutter contre les douleurs.

Moundir
Source : capture Instagram @moundirofficiel

Moundir procède à une longue rééducation

Les escaliers semblent être son principal calvaire puisqu’il a des difficultés à respirer. Il faut noter qu’il a été contraint d’utiliser une machine puisque ces poumons étaient touchés à plus de 70 % par le coronavirus. Les douleurs sont alors nombreuses et le quotidien est un vrai cauchemar pour l’ancienne star de Koh Lanta. De ce fait, si certains se demandent s’il en fait trop avec sa maladie, d’autres estiment que ses messages sont importants.

La jeunesse pense parfois être immunisée contre cette maladie qui fait des ravages dans le monde entier. Il suffit de regarder les chiffres pour constater que les morts sont toujours identifiés et ce sont près de 40 000 nouvelles contaminations qui sont présentes au fil des jours. De plus, les services de réanimation sont pratiquement saturés alors que le quota maximal est de 7000 lits.

Selon les chiffres glanés sur Internet, nous serions à 6000 personnes en réanimation pour l’ensemble de la France. Il faudra désormais patienter notamment pour savoir si le confinement de 4 semaines pour l’ensemble de la semaine a été suffisant pour donner un coup de frein à cette épidémie qui fait des victimes chez tous les profils.


Théodore Lamothe

Théodore Lamothe

Geek dans l’âme, j’ai découvert qu’il était assez facile de partager sa passion grâce à Internet. Je vous propose alors de savourer mes articles.