plagiat sur internet

Un plagiat publicitaire est une pratique malhonnête bien entendu, qui consiste à réutiliser l’idée créative d’une autre personne, sans l’autorisation de cette derniére.

Un publicitaire créative invente une idée originale et qui n’a pas été utilisée auparavant, et le second publicitaire, vient s’en emparer et l’utiliser pour ses propres fins, cependant, cette pratique est considérée comme une atteinte à la propriété intellectuelle d’autrui, et c’est l’un des fléaux du domaine publicitaire, les plus répandues de notre temps.

Que considère-t-on comme propriété intellectuelle ?

Dans le domaine publicitaire, il existe différents éléments qui peuvent être considérés comme propriété intellectuelle. Effectivement, dans une bonne publicité ou campagne publicitaire réussie, plusieurs types de droits rentrent en jeu.

On commence par le contenu créatif de la publicité, qui peut être :

  • Une image,
  • Un texte,
  • Une musique,
  • Une vidéo ,
  • Des éléments artistiques,
  • Et même la disposition de la publicité.

Ensuite, on a le slogan qui ne doit pas être copié ou plutôt plagié, tel qu’il est, cela concerne aussi bien la marque que les titres commerciaux ou même les noms des produits. Les motifs sonores d’une publicité représentent aussi une propriété.

Dans un monde où la technologie et le web dominent notre quotidien, il n’est pas surprenant de voir des publicités aujourd’hui sur internet. Cela peut être sous forme de publicités qui apparaissent lorsque vous visitez un quelconque site web ou un blog, ou dans l’autre cas de figure, où la marque crée son propre site web pour faire une publicité pour son produit.

Cependant, dans les deux cas, recopier la pub telle quelle (image, texte, vidéo, slogan ou autre) est aussi considéré comme un plagiat, car elle est protégée par un droit d’auteur.

L’utilisation d’un logiciel dédié à créer une publicité peut aussi faire l’objet d’une propriété intellectuelle et son utilisation sans autorisation peut causer une poursuite judiciaire.

L’autre type de publicités interdites, sont les pubs malhonnêtes, qui montrent un contenu faussé sur le produit : un emballage trompeur, une fausse déclaration, une promotion malhonnête….; ect.

Généralement, les entreprise font un travail acharné pour avoir un produit novateur et le commercialisent avec des méthodes innovantes et une publicité créative pour que le produit attire le plus de consommateurs possible.

Les publicités les plus complexes, comportent beaucoup plus de droits qu’une simple pub qui en détient seulement sur la marque ou le slogan, tandis que les pubs audiovisuelles, ont beaucoup plus d’éléments qui entrent dans la catégorie des droits intellectuels.

Protéger une publicité

Sachez que le système de la protection des propriétés privés met à votre disposition la possibilité de protéger vos créations qui sont susceptible d’être plagiées par vos concurrents.

Vous devez cependant suivre une démarche précise pour éviter tout risque. À commencer par enregistrer votre publicité (avec tous ses éléments, même le site web), chez l’office nationale des droits d’auteurs et avertir tous le monde que votre création est protégée.

Quels sont les risques du plagiat publicitaire ?

Il peut s’avérer tentant d’utiliser une affiche préexistante ou usurper la publicité d’autrui pour économiser son budget, ou juste lorsqu’on est en manque d’inspiration. Cependant, cette pratique est interdite par la loi, si ce contenu est enregistré auprès de l’office nationale des droits d’auteur.

Le code de la propriété intellectuelle interdit strictement l’utilisation d’une œuvre d’autrui sans le consentement au préalable de la personne concernée et cela pendant toute sa période de protection (qui est de 50 ans, après la mort de l’auteur en question).

Si cette pratique renvoie une mauvaise image du publicitaire ou de l’agence qui a réalisé la publicité, le plagiat publicitaire peut également renvoyer vers une poursuite judiciaire pour le motif du non-respect à la propriété intellectuelle

Par Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *