Vous arrive-t-il par moment, d’être irrésistiblement attiré par d’autres articles alors que vous vous apprêtez à payer ceux que vous venez juste d’acheter ? Et que soudainement, et sans aucune influence vous les ajoutiez à votre panier ! À vrai dire, le hasard n’a pas sa place ici, ça serait plutôt l’œuvre d’un stratagème mis en place afin de vous leurrer et vous pousser à acquérir tel ou tel produit.

Cet achat de dernière minute est appelé, marketing point de vente. Alors, comment peut-on dépeindre cette stratégie ingénieuse ? Peut-on la qualifier d’arnaque commerciale ou est-ce une aubaine pour les clients ? Des questionnements qui seront éclairés dans la présente rédaction, alors restez bien branché.

Marketing point de vente : technique de séduction ou ruse de traque ?

Les marketeurs ont eu l’idée d’inventer une nouvelle technique, pour convertir les visiteurs en clients, en deux temps trois mouvements. Le principe est simple, on vous pousse à prendre des décisions impulsives au dernier moment pour acheter un ou plusieurs articles en plus, sans vous en rendre compte. Mais comment cela est-il possible ? Tout se joue au niveau de la caisse, c’est à ce niveau là que le piège à achat vous attend, avec impatience.

A vrai dire, le commerçant expose des articles à vendre, sans pour autant intervenir dans la procédure de la vente.

Le produit doit se vendre tout seul, et arriver à attirer le client, en se basant sur les techniques du marchandising, qui reposent principalement sur :

  • L’exposition des produits de qualité en diversifiant la gamme, les marques et les prix ;
  • Le packaging réfléchi, qui repose principalement sur une conception bien agencé entre les textures, couleurs, emballages et mise en forme, afin de générer des ventes ;
  • Le choix d’un endroit stratégique, allié à une mise en scène attirante pour inciter le consommateur ou le visiteur à acheter ;
  • La valeur temporelle, cela dit, il faudra choisir le moment opportun pour présenter certains produits. Ces derniers peuvent être destinés ou conçus spécialement pour des périodes de fêtes, abordant des thématiques diversifiées selon l’évènement visé ;
  • La communication avec les clients sur le lieu de vente, afin de les éclairer sur les bienfaits et les caractéristiques du produit choisi.

Entre réalité et virtualité, vers quel monde de marketing se diriger ?

De nos jours, les décisions d’achat ne sont pas établies au préalable mais plutôt sur le lieu de vente. Mais pour ce faire, il faudra créer un environnement attirant et séduisant. Ce dernier peut être réel (boutique, centre commercial, etc.) ou virtuel (l’achat s’effectue en ligne via des sites d’e-commerce).

Cependant, la meilleure manière d’optimiser le marketing point de vente demeure le digital, car il arrive à augmenter la notoriété des marques, grâce à la conversion rapide des consultants et visiteurs de sites web en clients potentiels.

En s’aidant des moyens suivants :

  • Les réseaux sociaux : ils permettent d’interagir avec les abonnés en partagent continuellement vos nouveautés. Parmi les pièges à éviter afin de ne pas faire fuir vos futurs clients, c’est les promos outrancières ;
  • Le reciblage publicitaire : grâce aux cookies de votre site, vous rappellerez à votre visiteur votre existence, en leurs envoyant vos publicités et offres par email, ou bien via des plateformes publicitaires ;
  • La conception d’un site web attrayant : il doit être attractif par son design, et par toutes les fonctionnalités qu’il propose.

Par Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *