sasu eurl

Le fait de déterminer la forme juridique d’une entreprise est une des démarches indispensables que les entrepreneurs doivent accomplir afin de pouvoir créer une boite.  Ces derniers sont souvent confrontés à un choix difficiles entre SASU ou EURL.

Avant de décider, il est nécessaire de se renseigner au maximum étant  donné que cette étape est essentielle dans le but d’assurer le bon fonctionnement d’une société. Si vous êtes entrepreneur, vous devez connaitre la différence de ces deux formes sociales avant de choisir et de lancer la création de votre entreprise.

Créer une SASU ou EURL ?

La première différence de ces deux formes juridiques est la situation sociale du manager dans le cas où ce dernier est le seul associé de la boite.

  • Si vous optez pour SASU, vous avez la possibilité de bénéficier d’une rémunération élevée et plus importante.
  • Dans le cas où vous choisissez EURL, vous pouvez obtenir une couverture et une protection sociale considérable.

Les impositions fiscales

Voici des points importants à savoir concernant l’impact de votre choix sur le régime fiscal. En premier lieu, il est à noter que si vous choisissez EURL, la rémunération du dirigeant n’’est en aucun cas déduite du chiffre d’affaires.

Ainsi, il n’y a pas de double imposition c’est-à-dire que les traitements ainsi que les salaires du responsable ne sont pas inclus dans la rémunération. L’EURL est soumise par défaut à l’IR. En second lieu, tous les dividendes ou les rémunérations mensuelles que vous versez sont soumis à des cotisations 45%.

Ces cotisations sociales sont obligatoires même si l’associé unique ne verse pas de rémunération.   Dans le cas de SASU, ce régime social a mis en place une affiliation du dirigeant ou de l’associé unique. Cette technique a plusieurs impacts :

  • Les cotisations sociales sont de 82% par conséquent, les rémunérations mensuelles et les dividendes du dirigeant sont soumis à cette cotisation. Il est à savoir que les dividendes sous soumis à 15% de cotisation. Cependant, ce qui différencie SASU de EURL est que pour SASU, si le dirigeant  ne verse pas ou ce dernier gagne peu de salaire il ne participe pas à la cotisation. Cette dernière est ainsi proportionnelle à la rémunération de l’associé unique.
  • Les affiliés ont la possibilité de bénéficier d’une couverture ainsi que d’une protection sociale plus importante.

Les avantages et les inconvénients de l’EURL et la SASU

  • EURL

Si vous optez pour EURL, vous pouvez d’une part bénéficier d’une couverture sociale malgré que votre rémunération soit à 0%  D’autres parts,  le taux de charge sociale est environ à 45% de votre salaire. Cependant, pour le cas d’EURL, la gestion du RSI est très compliqué et le dirigeant est obligé de participer aux cotisations même si ce dernier ne gagne pas de salaire.

  • SASU

Le premier avantage de ce régime social pour le dirigeant est le fait que ce dernier a le droit de ne pas participer à la cotisation dans le cas où il n’a pas reçu une rémunération. Il est également possible bénéficier d’une fiscalité avantageuse de la distribution de dividende. Nonobstant,  le taux de charge social est très élevé dans la manière ou le manager souhaite être rémunéré. Ce taux est environ de 70% du salaire de ce dernier. Pour le cas de SASU, le dirigeant a le statut de « régime général »

Pour conclure,  si vous souhaitez seulement bénéficier d’une protection sociale et être au RSI, vous devez choisir EURL. Dans le cas où vous ne prévoyez pas de gagner une rémunération et d’éviter le RSI, il est conseillé d’opter pour SASU.

Par Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *