e-shoping

Pour mettre en place une bonne stratégie de contenu marketing et améliorer votre taux de transformation autant que possible, il est très important de cerner votre clientèle afin de savoir la satisfaire. Une étude récente affirme que 80% des acheteurs en ligne peuvent être classés dans 15 profils différents qu’il est important de connaître et de satisfaire.

Quels sont les 5 profils de e-shopper les plus communs ?

Les 15 profils des e-shoppers ont été créés en analysant les comportements d’un échantillon représentatif des consommateurs en ligne. Sachez d’abord qu’un client peut correspondre à plusieurs de ces profils à la fois. Sachez aussi que parmi ces profils, il y en a 6 qui représentent à chacun d’entre eux plus de 20% des e-shoppers.

L’économe

Le plus fréquent, constituant 69% des e-shoppers. Il se caractérise par une utilisation des codes promo et du tri par ordre de prix croissant supérieure aux autres consommateurs, un montant de panier 25% inférieur, et un taux de conversion très élevé : il se jette sur les bonnes affaires.

Le comparateur

Constituant 49% des e-shoppers, il utilise son moteur de recherche plusieurs fois et explore de nombreux sites afin de trouver la meilleure affaire, et n’achète pas avant ça. Son taux de conversion est de 0%, car c’est seulement après avoir tout comparé et changé de profil qu’il achète.

Le fainéant

Cet internaute est plus un observateur qu’un acheteur : il visite plus de pages que la moyenne, mais se décourage lorsqu’il faut passer à l’achat, ne voulant pas faire l’effort de créer un compte, renseigner ses coordonnées, etc. Il représente 45% des internautes face à un formulaire.

Le pressé

Ce profil correspond à 23% des e-shoppers. Le pressé ne veut pas perdre de temps : il cherche ce qu’il veut et fonce sans vraiment prendre le temps de comparer. Il fait tout en moyenne deux fois plus vite que les autres e-shoppers.

L’opportuniste

Ce profil regroupant 21% des e-shoppers est celui des acheteurs des soldes. L’opportuniste profite des soldes pour faire ses emplettes sur votre site, période durant laquelle sont taux de conversion double, sans pour autant qu’il n’essaie forcément d’acheter moins cher.

Le connaisseur

20% des e-shoppers sont des connaisseurs. Après plusieurs sessions de recherche et de comparaison, ils savent exactement ce qu’ils veulent acheter. Ils passent donc 7 fois moins de temps devant leur écran : ils vont sur le site qui les intéresse, et achètent l’article qu’ils ont préalablement sélectionné.

Les autres types de e-shopper communs

À ces types d’e-shoppers très communs s’ajoutent d’autres profils qu’il est toujours bon de satisfaire. Voici les autres profils d’e-shopper les plus communs :

  • Les fidèles représentent 15% des e-shoppers. Il s’agit de ceux qui font confiance à une marque pour tous leurs achats, et qui iront même jusqu’à se ruer sur ses nouveautés, avec un taux de conversion très élevé.
  • Les engourdis représentent 13% des e-shoppers, et prennent le temps de visiter plusieurs pages d’un site avant d’effectuer leur achat.
  • Les impulsifs, au contraire, font leur achat très rapidement, à la suite d’un coup de cœur. Ils correspondent à 12% des e-shoppers.
  • Les égarés, représentant 12% des e-shoppers, sont ceux qui ne visitent qu’une seule page pendant 20 secondes avant de quitter le site, l’ayant visité par erreur.
  • L’insatisfait, lui aussi, ne trouve pas ce qu’il cherche sur votre site, mais reste tout de même plus longtemps que l’égaré, visitant quelques pages. Il correspond à 11% des consommateurs.
  • L’angoissé (11% des clients sur Internet) va passer beaucoup de temps à relire les conditions générales de vente, garanties, et informations sur le site.

Les quatre autres profils sont le connecté (9%), utilisant les plateformes mobiles, le novice (9%) qui découvre le e-commerce, et le frustré (6%) qui, après de nombreuses recherches, ne trouve toujours pas ce qui l’intéresse.

Par Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *